Tendances de résultats et tableaux de bord

Le tableau de tendance de résultat

Il aura pour ambition de donner au chef d’entreprise un compte de résultat détaillé (avec une présentation éventuellement analytique des différents secteurs de l’entreprise) du fonctionnement de son entreprise à la fin de chaque mois et ceci dans un délai qui n’excédera pas trois semaines.
Cette présentation accélérée des résultats a pour mérite d’indiquer où en est l’entreprise et, à travers les constatations des derniers mois, quelle est sa tendance. Ceci permettra de prendre les mesures adéquates tôt en cours d’exercice.
Pour respecter cet impératif de rapidité il reprend certaines données de la comptabilité (qui doit donc être mise totalement à jour chaque mois) et des données externes à la comptabilité tels des budgets obtenus grâce à la prévision.
Sa conception et sa mise au point sont donc complexes ce qui explique que nos honoraires de la première année sont sensiblement plus lourds que ceux des années suivantes pour lesquelles conception et mise au point ne sont pas à refaire.

Le tableau de bord

Le tableau de bord n’a pas pour objectif de donner le résultat de la société. Son but est de communiquer à son lecteur, à l’image d’un tableau de bord automobile, les indicateurs clés pour le pilotage de l’entreprise. Ces indicateurs doivent donc être définis précisément en collaboration avec l’intéressé, et en nombre limité. Des seuils d’alerte sont définis (éventuellement à l’aide d’une prévision, d’un calcul de seuil de rentabilité, ou autre outil comptable) qui permettent au chef d’entreprise de savoir à partir de quel niveau des mesures correctives doivent être appliquées. Le résultat est donc rarement choisi comme indicateur, les mesures devant être prises en amont. Le tableau de bord peut donc très bien aller de paire avec le tableau de tendance de résultat, afin de vérifier, d’un mois sur l’autre, les effets sur le résultat des actions correctives engagées.